Protege telephone samsung galaxy s3 Swiss banks likely to turn over names of Americans with secret a-étui samsung grand prime-cjgtlp

enquête sur l’évasion fiscale offshore en payant des milliards de dollars et remise des noms de milliers d’Américains qui ont des comptes secrets, selon deux personnes familières avec le sujet. enquêtes criminelles de 11 institutions financières, y compris Credit Suisse Group AG, soupçonné d’aider les clients américains à cacher de l’argent à l’Internal Revenue Service, selon cinq personnes ayant connaissance des pourparlers qui ont refusé de parler en public parce qu’ils sont confidentiels. sondes tout en préservant sa tradition de plusieurs décennies de secret bancaire, les gens ont dit. des taxes et un engagement des banques suisses à cesser d’aider de tels clients, selon les gens. sur les actifs non imposés.

Swiss voudrait s’en sortir en payant de l’argent, et ils l’ont fait avec d’autres pays, a déclaré l’avocat fiscaliste H. David Rosenbloom de Caplin Drysdale Chartered à Washington, qui n’est pas impliqué dans les pourparlers. Il s’agit de s’assurer que les lois s’appliquent équitablement parmi les contribuables.

Le gouvernement suisse cherche à définir un accord final pour la commission des affaires étrangères de la chambre haute de son parlement le 10 novembre, selon une personne au courant. les négociations peuvent s’étendre au-delà des 11 dans l’enquête criminelle, les gens ont dit.

‘Nous visons une solution globale qui s’appliquera à toutes les banques’, a déclaré la ministre des Finances, Eveline Widmer Schlumpf, dans un entretien le 4 octobre à Berne, la capitale suisse. Je ne veux pas être confronté aux mêmes problèmes encore et encore. sur les actifs non imposés, l’identité des clients est restée secrète. insiste sur le fait que les Suisses divulguent des données de compte client, et les banques peuvent finir par coque galaxy s8 plus remettre des données sur 5.000 à 10.000 comptes, les gens ont dit. Une décision finale n’a pas été prise, ils smart cover ipad ont dit. Le ministère de la Justice peut également intenter des poursuites criminelles ou des poursuites civiles contre l’une des 11 institutions financières. Ils pourraient éviter les poursuites en payant séparément des amendes, en admettant des actes répréhensibles et en divulguant des données, ont dit les gens. Août a reçu et analyse, les gens ont dit. procureurs. les clients échappent à l’impôt par l’intermédiaire de comptes secrets.

Le groupe des 11 comprend également HSBC Holdings Plc, la plus grande banque européenne, Basler Kantonalbank, Wegelin Co., Zuercher Kantonalbank et Julius Baer Group Ltd. Trois banques israéliennes Bank Leumi Le Israël BM, Bank Hapoalim BM et Mizrahi Tefahot Bank Ltd. sont sur la liste, ainsi que Liechtensteinische Landesbank AG et un gestionnaire d’actifs, NZB AG, selon les personnes. les contribuables.

UBS, qui est l’une des 11 banques actuellement sous surveillance, a évité des poursuites en 2009 en payant 780 millions de dollars, admettant qu’elle favorisait l’évasion fiscale et la transmission de détails sur 250 comptes secrets. Plus tard, il a divulgué 4 450 autres comptes. en 2010, soit 34% du total du groupe. Le Credit Suisse a réalisé un chiffre d’affaires de 12,84 milliards de francs dans les Amériques en 2010, soit 41% du total. clients Un porte-parole de HSBC à Genève a refusé de commenter les pourparlers de règlement.

Le Credit Suisse a augmenté de 3,3% à 24,64 francs suisses à Zurich. Baer a augmenté de 1,3% à 35,14 francs. Basler Kantonalbank est resté inchangé et la Liechtensteinische Landesbank a chuté de 3,2%. Marc Dosch, un porte-parole de la banque basée à Zurich, a refusé de commenter davantage.

Loi Wegelin Co. sonde. Le porte-parole Martin Somogyi a refusé de commenter davantage.

Youval Dichovski, responsable de l’audit interne à la Banque Leumi Suisse SA à Zurich, a déclaré que la banque coopérait. Il a déclaré à la banque seulement un nombre limité de clients américains dont les avoirs auprès de la banque sont très faibles. loi par la banque ou ses employés. Un homme qui a répondu au téléphone le 20 octobre au NZB a déclaré qu’il fermait ses portes et n’avait que quelques employés. enquête. Un porte-parole de Mizrahi Bank n’a pas fait de commentaire immédiat.

Le chiffre d’affaires d’UBS de 4 450 noms, face aux lois suisses interdisant la plupart des divulgations de données clients, a créé un précédent pour les négociations en cours. accepté de soumettre une demande de comptes spécifiques en vertu d’une convention fiscale de 1996 et d’un coque portefeuille iphone 6 plus accord de suivi en 2003. La loi prévoit.

Les Suisses ont demandé à UBS de remettre les comptes à l’Administration fédérale des contributions pour examen avant de les remettre à l’IRS. Sénat, les gens ont dit. l’échange de données sur les clients ne peut avoir lieu que dans le cadre du système juridique actuel, conformément aux procédures prévues dans la convention de double imposition existante ou nouvelle avec les États-Unis. Swiss a accepté en mars 2009 de se conformer aux normes internationales pour éviter que l’Organisation de coopération et de développement économiques ne l’inscrive comme un paradis fiscal. Ce mois-ci, le Tax Justice Network basé à Londres a classé la Suisse en tête de son indice de secret financier.

Ce ne sont plus de petites institutions qui accueillent des gens riches dans une petite partie de l’Europe centrale, a-t-il dit. sont des institutions multinationales maintenant qui ont une portée dans le monde entier. Cela a un impact énorme sur le système bancaire en Suisse. Une autre question concerne la souveraineté en Suisse et si d’autres gouvernements la respecteront. Des centaines de contribuables dans le programme ont donné des informations aux procureurs qui les ont aidés à construire des affaires pénales contre les banquiers et les conseillers.

Le DOJ et l’IRS jettent un large filet alors qu’ils tentent d’identifier les Américains coupables d’évasion fiscale à l’étranger, a déclaré Aaron D. Schumacher, avocat spécialisé en planification patrimoniale à Genève, auprès de Withers LLP.

Il a obtenu beaucoup d’informations sur les différentes banques suisses parmi les participants aux programmes de divulgation volontaire et cela a probablement permis les récentes inculpations que nous avons vues, a-t-il dit. les gens que nous avons vus précédemment sont venus à nous qui cherchent à renoncer à leur citoyenneté. les contribuables avec des comptes suisses ne comprennent pas que l’IRS et le ministère de la Justice obtiendra un trésor de nouvelles données sur les comptes secrets.

Des milliers d’Américains, qui sont l’équivalent fonctionnel des résidents de la Nouvelle-Orléans à la veille de l’ouragan Katrina, qui n’ont aucune idée que Katrina est sur le point de se produire, a déclaré Katzberg, de Kaplan Katzberg à New York..