Protege telephone samsung galaxy s3 In line to achieve loan book growth of 25-protection xperia z3 compact-hvxmdg

Nirmal Jain, président de IIFL Holdings dans une interview à CNBC TV18 a longuement parlé de la performance du troisième trimestre.

Il a déclaré que l’activité basée sur les fonds qui comprend des prêts hypothécaires, prêts d’or, prêts contre des actions, etc. n’a cessé de croître et le portefeuille de prêts au troisième trimestre a augmenté de 7,5%, ce qui correspond à l’objectif de 25-30% pour l’exercice 2015.

Ce fut un bon trimestre pour la plupart des entreprises comme la gestion de patrimoine, la distribution d’assurance et le marché des capitaux. Le bénéfice après impôts (Y / Y) d’année en année a augmenté de 67%. Si l’on compare les neuf mois de l’exercice fiscal 2015 avec ceux de l’exercice 2017, alors PAT a augmenté de 60% grâce à des activités de fonds, a déclaré Jain

En outre, les actifs sous gestion de l’entreprise (AUM) s’élèvent actuellement à Rs 67 500 cr, où la banque perçoit un revenu d’honoraires, a précisé M. Jain.

La société a enregistré un bénéfice net consolidé de Rs 112,3 crore en hausse de 2,6% contre Rs iphone 8 photo 109,5 crore trimestre trimestre (Q0 Q) pour le troisième trimestre clos en décembre 2014. Le résultat d’exploitation consolidé a augmenté de 3,4% à 922,5 crores vs. Rs 892.2 crore Q o Q.

Voici la transcription de l’interview de Nirmal Jain avec Nigel D ‘Souza et Sumaira Abidi sur CNBC TV18.

Nigel: On a vu une bonne croissance de votre activité basée sur les fonds, nous avons vu une croissance d’environ 30% et même de façon séquentielle, même sur une base aussi élevée, de près de 6%, nous faire passer par cette chose particulière parce que c’est là que la majeure partie de vos revenus arrive

R: L’activité fondée sur les fonds comprend les prêts hypothécaires, les prêts d’or, les prêts de véhicules commerciaux et les prêts sur actions, et cette activité n’a cessé de croître. Ainsi, au cours du trimestre, notre portefeuille de prêts a augmenté de 7,5% et nous le titrisons un peu plus. Ainsi, le solde net du bilan a augmenté de 6,5%. Cela correspond donc à notre objectif de croissance entre 25 et 30% du portefeuille de prêts et, avec l’avantage de l’effet de levier opérationnel, le bénéfice peut croître plus rapidement.

Donc, si vous regardez les résultats globaux, c’est un bon trimestre car année après année (YOY), le bénéfice après impôt a augmenté de 67% et si vous regardez les résultats de neuf mois, ces neuf mois par rapport à l’année dernière neuf mois puis le bénéfice après impôt est en hausse de 60 pour cent. Principalement, motivés par des activités basées sur les fonds, mais cette année, même la gestion de patrimoine, la distribution d’assurance et le marché des capitaux, toutes les entreprises ont bien tiré leur épingle du jeu.

Sumaira: Pouvez-vous nous expliquer quelle a été la croissance de vos actifs sous gestion

A: Nous avons Rs 67.500 crore d’actifs dans notre gestion de patrimoine. Ce sont donc les actifs qui sont sous la garde ou la gestion conseillée. Nous avons une gestion de patrimoine en tant que filiale distincte et qui a elle-même rapporté un bénéfice après impôt d’environ Rs 75 crore dans les neuf premiers mois. C’est pourquoi nous répondons aux HNI et nous les conseillons sur la répartition de l’actif parmi toutes les catégories d’actifs, principalement les actions et les titres à revenu fixe. Il s’agit principalement d’activités de conseil et de gestion de patrimoine.

C’est là que nous avons Rs 67.500 crore d’actifs sous conseil et gestion. Nous percevons ici un revenu d’honoraires d’environ 60 70 bps par an en moyenne.

Nigel: En ce qui concerne votre activité de division de produits, c’est seulement une petite partie de votre activité seulement autour de Rs 140 crore mais sur le front de la marge et sur l’EBIT, au moins il a très bien grandi. Donc, actuellement sur la base de la marge EBIT, il est d’environ 20%. Pourriez-vous nous éclairer à ce sujet

R: Cela comprend la gestion de patrimoine ainsi que la distribution d’assurance. Ainsi, la distribution d’assurance-vie atteint son apogée au dernier trimestre de l’exercice, car la plupart des économies d’impôt, de même que les polices d’assurance-vie, affichent une concentration au dernier trimestre. Par conséquent, cette entreprise a également repris et elle a un potentiel énorme. Ce sont toutes des entreprises de services financiers.

Nous avons la distribution de fonds mutuels, nous avons la distribution de produits d’assurance-vie et d’autres produits également dans notre bannière de gestion de patrimoine, fonds communs de placement nous avons été le plus grand mobilisateur incrémental de fonds communs de placement et nous avons vu que Au cours des trois derniers mois ou des cree une coque six derniers mois, nous avons vu les nouveaux investissements importants provenant des HNI, mais nous constatons que les investisseurs particuliers ont également commencé à investir.

Si vous regardez la performance du marché en 2014, les gens parlent de FII, mais l’argent des FII sur le marché n’est pas significativement différent de l’année précédente, mais la caractéristique principale de cette année a été les actifs supplémentaires nets de nos fonds communs de placement locaux. Je pense qu’ils ont plus de Rs 6.000 7.000 crore d’actifs en actions Je n’ai pas les dernières données, mais ils ont reçu beaucoup d’argent dans les fonds communs de placement d’actions et bien sûr nous avons aussi mobilisé une partie de cela.

Sumaira: Comme à la fin du mois de septembre, vos APM bruts atteignaient à peine ce seuil de 1%, y a-t-il eu une aggravation, pouvez-vous nous expliquer les chiffres les plus récents

R: Si vous voyez notre NPA brut à la fin du mois de décembre, il est de 1,1%, ce qui est légèrement en hausse. Il y a donc quelques cas d’hypothèque. L’immobilier a été sous pression pendant les deux dernières trois années, mais pour presque tous ces cas, nous avons des garanties adéquates. Il est juste que l’emprunteur n’est pas en mesure de servir les intérêts pendant trois ans et six mois, puis ils sont classés comme APM, mais c’est un très petit changement et je pense aller de l’avant dans les deux prochains trimestres que l’économie reprend, comme le sentiment s’améliore dans diverses entreprises la plupart de ces emprunteurs sont des emprunteurs PME, ils viendront sur la bonne voie. image iphone 8 Je ne vois pas d’inquiétude importante à cet égard et, comme je l’ai dit, tous ces importants APM que nous voyons, nous avions des garanties adéquates..

ใส่ความเห็น